Qualité et performances au travail

Comment faire en sorte que notre activité professionnelle apporte du sens à notre vie ?

Un métier qui nous permet, en l’exerçant, de répondre à quelque chose qui est comme une mission de vie. Pour cela, pas besoin d’être au sommet de la pyramide des salaires et peu importe le métier que nous faisons. Se sentir investi(e) d’une mission permet d’atteindre l’excellence et l’excellence donne du pouvoir. Bien faire son travail parce que nous l’aimons, change toute la perspective et la manière dont nous allons le réaliser.

J’ai une envie de vous raconter l’histoire de cette secrétaire de direction qui est aujourd’hui bien plus heureuse dans son nouveau métier, certes bien moins bien rémunérateur.  Elle déclare que c’est parce qu’elle peut y mettre de l’amour et du cœur. Avant dans le cabinet d’avocat, où tout était feutré et trop artificiel, elle ne s’y retrouvait pas.

Témoignage d’une ASH en EHPAD 

Pendant la crise sanitaire de 2020, elle s’est portée volontaire pour aider les personnes âgées dans un EHPAD et elle y est restée. A 58 ans, elle repart de la base pour accompagner les « mamies » de l’établissement. Elle leur apporte un peu de bonheur au quotidien, de la joie de vivre. Quand elle nettoie leur chambre, elle fait dans le même état d’esprit, celui d’apporter du bien-être à ces « petits vieux » comme elle les appelle. « Ils ont tellement à nous apprendre nos anciens. Les anciens sont nos racines, notre histoire. »

Une mission de vie bien plus qu’un travail. Alors quand elle apporte les plateaux du petit déjeuner, s’il manque du beurre, des biscottes ou des couverts, elle à l’impression que la direction de l’établissement ne porte pas les mêmes valeurs de qualité, telle qu’elle les perçoit.

Cela crée de la frustration, des tensions, parce qu’elle, elle est là pour servir. Le plateau, c’est elle qui le donne à la « petite mamie ». Et même si celle-ci n’est pas forcément en mesure de s’en rendre compte, son cœur à elle sait bien que quelque part la mission n’est pas remplie.

Elle raconte aussi le comportement de certains vacataires, ceux qui sont présents pour une courte durée et qui ne sont pas aussi bienveillants avec les résidents. Ils n’engagent pas le cœur. Un déséquilibre nait, parce que ceux qui travaillent avec le cœur ont bien plus à faire pour garantir le bien-être et la qualité de vie des résidents.

 

Pour conclure, à travers cette histoire, nous pouvons constater combien :

 

  • Les valeurs partagées entre tous les membres d’une unité,
  • La valorisation et la reconnaissance des taches réalisées,
  • L’accompagnement et l’anticipation pour améliorer constamment le quotidien,
  • La communication, l’écoute, l’attention apportées aux détails,

Sont des points essentiels pour le bien-être des soignants, la qualité et la performance au travail.

Résoudre les petits détails du quotidien peut être un moyen de reconnaitre l’importance du travail des ASH en EHPAD.

Se donner les moyens de promouvoir la qualité, le confort dû à chaque résident et leur famille, c’est dire à chacun combien l’excellence du travail correspond à l’ADN de l’établissement.

Et si vous étiez à la place de cette ASH, dans quel établissement, dans quelle ambiance, aimeriez-vous vous-même travailler ? 

Comment cet article vous parle-t’il ? Quel est votre point de vue ? Qu’en pensez-vous ?

Mettez vos commentaires en dessous.

Nathalie Robin

Nathalie Robin

Fondatrice TOP4C